MUSIC and RUBBISH : Long Player Late Blogger

Ici des chroniques écrites par Lester (Serge) et Bangs (Jess). Présentations faites, passons au contenu : ce blog est destiné à faire partager des disques, récents comme oubliés, (connus par 3,52% de la population mondiale et par toi!). Parlons enfin Rock'n'roll, sans répit ni compromis. Sortez vinyles et tee shirt de fans, trainez en calbute, buvez bières & coca: Starting Over!

HOWLIN ' RAIN - The Russsian Wilds - 2012

Publié le 15 Février 2012 par Lester&Bangs in Disques

 

04f0ac482a65d6

HOWLIN' RAIN - The Russian Wilds

Label : American - 14/02/2012

01 – Self Made Man
02 – Phantom In the Valley
03 – Can’t Satisfy Me Now
04 – Cherokee Werewolf
05 – Strange Thunder
06 – Plex Reception
07 – Dark Side
08 – Beneath Wild Wings
09 – Collage
10 – Walking Through Stone
11 – …Still Walking, Still Stone

 

myspace

Double Lp disponible ici

" Ceux qui ne veulent imiter personne ne créent jamais rien "(Dali).

Et justement, à l'écoute de ce troisième album de Howlin Rain, Californiens du Nord, un déclic néo-psychédélique se produit et tous nos tics vintages nous reprennent.

L'esprit des Allman Brothers, Humble Pie ou Hot Tuna, entre autres, est partout : dans l'âme du groupe, la conception de l'album, la structure des titres, le groove qui lorgne du côté de Little Feat aussi, jusqu'aux harmonies à la CSN.

Au final, un petit côté iconique, l'impression d'avoir en main un album à ranger à la suite des héros West Coast des années 70.

Le look rabbinique du leader Ethan Miller, fin connaisseur en l'espèce et  par ailleurs inventif, n'y est pas étranger.

Howlin Rain nous la joue hors mode, audacieux et foisonnant, avec un soin particulier pour les mélodies et les morceaux à rallonge.

Merci aux dinosaures seventies donc, mais sur les écrans radars, un pied dans une Converse, l'autre dans l'avenir, loin du commerce musical de masse qui vide tout de sa substance, déboule "The Russsian Wilds" qui, à défaut de vils calculs pour laisser une trace de son passage, s'occupe de nous happer dans son sillage.

 

Commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog